Rencontre avec le scénariste Nicolas Pona

conférence Nicolas PonaLe Département de Lettres modernes de l’Université de Rouen et l’association Fictions vous invitent à rencontrer le scénariste de bande-dessinée Nicolas Pona.

Le jeudi 28 novembre à 13h, Nicolas Pona présentera son métier et son travail d’écriture dans la salle du Conseil (Université de Rouen, Campus de Mont-Saint-Aignan, bâtiment des Lettres A, 3e étage).

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Nous vous attendons nombreux !

Accès :
Téor Ligne T1 arrêt Campus
Bus Ligne 4 arrêt Place Colbert
voiture : parking des Cerisiers (faculté des lettres)

Les jeux littéraires de l’atelier du 11 mars 2013

papousDeux jeux littéraires papouesques pour la deuxième séance d’atelier en prélude à l’enregistrement public de l’émission de France Culture LES PAPOUS DANS LA TÊTE le 6 avril à l’Université de Rouen.

Chacun de ces trois jeux fait l’objet d’une page séparée, afin que les participants (mais aussi les internautes qui le souhaitent et ceux qui ont été empêchés de venir par la neige!) puissent publier leur texte :

Rendez-vous pour les prochains ateliers de jeux littéraires le 25 mars 2013, de 16 à 18h en salle F311 (bâtiment Robespierre – campus de Mont-Saint-Aignan, UFR des Lettres)

Les jeux littéraires de l’atelier du 18 février 2013

Trois jeux littéraires papouesques pour cette première séance d’atelier en prélude à l’enregistrement public de l’émission de France Culture LES PAPOUS DANS LA TÊTE le 6 avril à l’Université de Rouen.

Voici la présentation des exercices auxquels nous nous sommes prêtés :

Chacun de ces trois jeux fait l’objet d’une page séparée, afin que les participants (mais aussi les internautes qui le souhaitent!) puissent publier leur texte :

Rendez-vous pour les prochains ateliers de jeux littéraires les 11 et 25 mars 2013, de 16 à 18h en salle F311 (bâtiment Robespierre – campus de Mont-Saint-Aignan, UFR des Lettres)

Trois ateliers « spécial Papous »

Des Papous… c’est dans la tête, et ce sera très bientôt sur le campus de Mont-Saint-Aignan: le 6 avril 2013 à 19h, campus de Mont-Saint-Aignan, UFR des Lettres, amphi Axelrad

En vue de préparer cet événement exceptionnel, et de s’entraîner aux exercices « papous », trois séances ouvertes à tous sont organisées à l’université : les 18 février, 11 mars et 25 mars en salle F311 (bâtiment Robespierre), de 16 à 18h – campus de Mont-Saint-Aignan, UFR des Lettres.

Parmi les jeux proposés, on pourra s’essayer, entre autres, aux exercices suivants :

  • S+7 (substituer les noms d’un texte par le 7eme nom qui le suit dans un dictionnaire)
  • Dix mots pour une histoire : les joueurs sont chargés de construire une histoire à partir de dix mots donnés par les assistants
  • Le jeu du téléphone : il faut reconstituer un échange téléphonique dont on n’a entendu que l’un des interlocuteurs
  • Les homophonies approximatives : Ecrire une histoire à partir d’une phrase initiale imposée, et la terminer par une phrase ressemblant phonétiquement à la première. Une homophonie intermédiaire est bienvenue.
  • Les exercices de style : à la manière de Queneau, les participants réécrivent une courte nouvelle en respectant une consigne précise. Si vous avez toujours rêvé de réécrire Maupassant en version chanson réaliste, narrateur ivre, S+7 voire, pour les virtuoses, lipogrammatique (c’est-à-dire en excluant l’usage d’une lettre de l’alphabet), cet exercice est pour vous…
  • Et bien d’autres (voir sur le site des Papous)

Ces ateliers, à la fois sérieux et divertissants, permettront de mesurer, à la suite de Queneau et Perec, la fécondité de la contrainte comme moteur de la création littéraire. Parmi le large choix proposé par les Papous, on privilégiera les exercices les moins techniques et les plus narratifs.

Le site de l’émission : http://www.franceculture.fr/emission-des-papous-dans-la-tete

Fictions invite l’émission Des Papous dans la tête!

des papous dans la têteDes Papous… c’est dans la tête, et ce sera très bientôt sur le campus de Mont-Saint-Aignan ! Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, l’Association Fictions et le Département de Lettres modernes de l’Université de Rouen vous invitent à venir jouer avec le club des Papous de France Culture.

Le samedi 6 avril 2013 à 19h, une émission spéciale des Papous dans la tête de France Culture sera enregistrée en public à l’amphithéâtre Axelrad (Campus de Mont-Saint-Aignan, bât. des Lettres A), avec des jeux sur le thème de l’eau et de l’impressionnisme. Jacques Jouet, Patrice Caumon, Dominique Muller, Lucas Fournier, Jehanne Carillon, Jean-Bernard Pouy, et plusieurs autres « papous », sous la houlette de Françoise Treussard, seront présents pour cette occasion exceptionnelle.  L’émission sera diffusée sur France Culture les 14 et 21 avril à 12h45.

Culture sans gaieté n’est que ruine de l’âme. Cette formule est un impératif… catégorique pour Des Papous dans la tête. Les Papous, c’est une forme radiophonique originale, une provocation ludique à l’imaginaire par le jeu des mots et du langage, un jeu pour le plaisir.

« J’aime jouer » disait Georges Perec. Autour de Françoise Treussard, le « club » des Papous réunit des gens qui ne font pas profession d’être des amuseurs. Peintres, écrivains, cinéastes, journalistes, comédiens, cantatrice aussi, et même agrégés de lettres ou de philosophie, ils ont en commun de prendre leurs distances avec l’esprit de sérieux, ont le courage du dérisoire, osent la légèreté.

Jouer c’est provoquer l’inattendu, une affaire de fêlés, et parfois la fêlure donne de sacrées surprises.

Le site de l’émission : www.franceculture.fr/emission-des-papous-dans-la-tete

Samedi 6 avril 2013 – 19h – Amphithéâtre Axelrad – Faculté des lettres et sciences humaines
Campus de Mont Saint Aignan (76130) – Rue Lavoisier
(ouverture des portes à 18h15)
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Téor Ligne T1 arrêt Campus
Bus Ligne 4 arrêt Place Colbert
voiture : parking des Cerisiers (faculté des lettres)

Contact : papous.rouen@gmail.com

2013 : un grand cru pour Fictions!

L’atelier Fictions vous souhaite à tous une très bonne année 2013!

L’année 2013 promet d’être une grande année, sous le signe de la culture et de la littérature. En partenariat avec le département de Lettres modernes de l’université de Rouen, Fictions invite plusieurs écrivains de premier plan: Paul Fournel sera le premier d’entre eux (15 février à 11h en amphi Axelrad).

Et le 6 avril au soir, à l’invitation de Fictions et du Département, l’émission culte de France Culture « Des Papous dans la tête » viendra effectuer, également dans l’amphi Axelrad, un enregistrement public sur le thème de l’eau et de l’impressionnisme.

Suivez-nous sur le blog et la page Facebook pour ne rien rater des prochains événements!

Vive 2013!

Paul Fournel à l’université de Rouen

conférence de Paul FournelPaul Fournel, oulipien, lauréat de nombreux prix littéraires, auteur de La Liseuse et de Anquetil tout seul, viendra nous parler des mutations en cours dans le monde de l’édition, et peut-être aussi de bicyclette.

Amphithéâtre Axelrad
Vendredi 15 février 2013 à 11h
UFR des Lettres et sciences humaines
Rue Lavoisier
76821 Mont Saint Aignan

Entrée libre.

Fictions partenaire du festival Terres de paroles

L’association Fictions a collaboré, en juillet dernier, avec le festival Terres de paroles, dont c’était alors la première édition.

Tony Gheeraert, secrétaire de Fictions, a ainsi animé une rencontre avec l’écrivain Paul Fournel, autour de son roman La Liseuse et des bouleversements qui touchent actuellement le monde de l’édition.

Hubert Heckmann, président de Fictions, a de son côté présenté une table ronde à la librairie l’Armitière sur le thème « Fait divers et fait littéraire », avec les écrivains Arthur Dreyfus (Belle famille, Gallimard, 2012), Minh Tran Huy (La double vie d’Anna Song, Actes Sud, 2009) et Didier Decoin (Est-ce ainsi que les femmes meurent ?, Grasset, 2009).

Construire un personnage : la situation révélatrice

Séance d’atelier du 7 novembre 2011

Lors de notre dernière séance, l’exercice était d’imaginer une ébauche de scénario à partir de l’intrigue et de ses problèmes. Or, cela n’est pas le seul moyen de développer un scénario. À côté des scénarios gouvernés par l’intrigue (plot driven), il y a des scénarios gouvernés par les personnages (character driven). Aujourd’hui, nous partirons donc d’un personnage et de ses problèmes pour imaginer une scène révélatrice et un élément déclencheur.

Avant d’en venir à l’exercice proprement dit, les participants à l’atelier ont aujourd’hui inventé en commun un personnage, Camille de Saint-Aignan : les informations concernant ce personnage sont réunies sur la dernière diapositive du document.

Exercice d’écriture
À partir des indications contenues dans le document ci-dessus sur la construction du personnage, et de la « fiche personnage » de Camille de Saint-Aignan, vous imaginerez et vous rédigerez une situation révélatrice
- des faiblesses et des manques (psychologiques et moraux),
- du spectre,
- des conflits,
- et des contradictions de Camille.
Vous mettrez en scène le « problème » de Camille au moyen d’un incident déclencheur.
Vous veillerez à manifester le caractère par l’action, et à montrer les faiblesses et les conflits par des détails concrets plutôt qu’à les expliquer.

Que vous ayez participé ou non à l’atelier, vous pouvez proposer votre propre texte en le déposant en commentaire à ce billet!

Le schéma quinaire

Séance d’atelier du 17 octobre 2011
La rentrée de l’atelier s’est bien passée, nous avons accueilli de nouveaux participants.
Cette première séance consacrée au scénario a été l’occasion de découvrir le « schéma quinaire » :

Un exercice d’écriture pour mettre en pratique le schéma quinaire

Voici la fin de la nouvelle de Balzac intitulée Un drame au bord de la mer. Vous en ferez la situation finale d’un récit que vous raconterez, en inventant une situation initiale, une complication, un déséquilibre, et une sanction. Vous pourrez donner à ce récit la forme d’une courte nouvelle ou d’un synopsis.

« En arrivant à notre hôtel, nous remarquâmes un billard dans une salle basse, et quand nous apprîmes que c’était le seul billard public qu’il y eût au Croisic, nous fîmes nos apprêts de départ pendant la nuit ; le lendemain nous étions à Guérande. Pauline était encore triste, et moi je ressentais déjà les approches de cette flamme qui me brûle le cerveau. J’étais si cruellement tourmenté par les visions que j’avais de ces trois existences, qu’elle me dit : — Louis, écris cela, tu donneras le change à la nature de cette fièvre. Je vous ai donc écrit cette aventure, mon cher oncle ; mais elle m’a déjà fait perdre le calme que je devais à mes bains et à notre séjour ici. »

Vous pouvez toujours proposer votre propre texte en le déposant en commentaire à ce billet!